lundi 16 mars 2009

Ça presse

Je tiens des statisques pour le nombre de visites quotidiennes sur mon blog. Graduellement, ce nombre augmente à chaque mois. Hier (dimanche) comme à l’habitude, j’ai fait ma vérification : 432 visites. Nombre inhabituel... je me demande si quelque chose de spécial a provoqué cette progression subite. Autre chose que je fais ensuite : vérifier mes courriels. C’est là que j’ai trouvé ma réponse. S.ébastien du blog Patrimoine QC m’envoie ce qui suit : « Quelle belle façon de débuter la journée! Le cahier Expresso de La Presse de ce dimanche propose en page 6 un court article de JC Laurence sur les blogs musicaux Québécois. Patrimoine PQ s'y distingue, aux côtés de Psyquébélique, Vente de Garage , l'Ex-Exorbité et C'était Hier! Wooohoo! Vérifiez vos compteurs, les visites vont probablement augmenter!!!

Sans eux, cette musique serait morte; avec eux, elle survit ».

Voilà la raison du pourquoi! Ce qui veut dire aussi qu’il faut continuer.

Une poignée de cd trouvés pour certains aux puces, pour d’autres au Dollarama Plus et même chez Zeller’s payés 0,50$, 1,00$ ou 9,96$.

Au Dollarama Plus, AML (pour Anne-Marie Losique) pour danser ça peut aller.

AML – Libre

AML – Mantra

Éric Aubut a frappé un poteau à son disque et comme bien d’autres, aucune info sur le net. Jeff Smallwood est aux guitares pour la crédibilité.

Éric Aubut – Cœur de chiffon

Éric Aubut – J’ai bien ouvert les yeux

Avec Michel Audrey, j’ai cru un moment me trouver en présence d’un chanteur français, car le groupe qui l’accompagne, Unité 4, a comme membres : Patrick Bouet, Renato Di Paolo, Philippe Aguet et Nicolas Deren. Avouez que ça sonne pas très québécois. En consultant plus à fond la pochette, je remarque que la collaboration québécoise est majoritaire, et si le disque n’a rien de français, je conclus par contre qu’il y a du suisse dans la cuisse, puisque le disque a été enregistré en partie à Genève.

Michel Audrey & Unité 4 – Je n’veux que toi

Michel Audrey & Unité 4 – C’est pardonné

Avec Bleu Noir, on vole dans une ligue majeure. Le guitarsite de ce groupe est François Lycke, je vous invite à consulter son C.V. si vous avez une heure à perdre. La basse est tenue par Pierre « Baz » Bazinet, producteur de nombreux disques de chanteurs québécois et gagnant de deux Félix.

Bleu Noir – C’est tant mieux comme ça

Bleu Noir – Seul ce soir

Brak Molotov est un groupe de Québec qui existe depuis 1994, dissout en 1998, réunit en 2004 et présentement le groupe serait sur « Pause ».

Brak Molotov – Minuit

Brak Molotov – L’irrémédiable

Conscience était un groupe originaire d’Amqui. En 1995, il enregistre un disque entièrement instrumental de musique métal progressif. Voici un commentaire figurant dans la pochette du disque : « Le groupe Conscience a réalisé un rêve en enregistrant cet album. N’oubliez pas que la musique est un plaisir avant tout. Nous avons fossilisé le nôtre, en souhaitant que d’autres groupes de la région pourront réaliser leur rêve ».

Conscience – Adrénaline

Conscience – La destinée

Chez Zeller’s, parlez-moi d’une place pour trouver des disques qui se retrouveront dans un blog. Au département de disques du magasin je me suis retrouvé devant un « rack » contenant plusieurs cd de « Disques Mérite »… surtout du folklore et du country que j’ai ignoré, mais je ne pouvais laisser de côté : les Hou-Lops, l’intégrale, volume 3, les Ook-Piks/Mégatones et les 3 Bars à 9,96$ au lieu de 16,00 ou 17,00$ habituels.

« Les 3 bars, trio formé de Raymond Berthiaume (saxophone et chant), Roger Gravel (piano) et Fernand Thibault (contrebasse). Au début, en 1952, le groupe se fait très vite connaître dans les piano-bars. Mister Sandman et surtout N'oublie jamais, leurs premiers succès sur disques RCA Victor, connaissent un succès immédiat. Le groupe obtient d'autres succès avec des reprises de chansons françaises et américaines comme: "Cerisiers roses et pommiers blancs, Darling je vous aime beaucoup et Une petite Canadienne". Le trio se dissous en 1959, avec le départ de Raymond Berthiaume ». (Source : RétroJeunesse 60)

Raymond Berthiaume connaîtra un carrière solo des plus intéressantes.

Les 3 Bars – N’oublie jamais

Les 3 Bars – Il ne faut pas briser un rêve

Une autre version de « N’oublie jamais ».

Ti-Guy Émond – N’oublie jamais

Depuis longtemps, j’étais à la recherche du disque des Ook-Piks, j’en ai même trouvé une copie agonisante au marché aux puces La Riposte que j’ai laissé sur place devant sa condition précaire. C’est pourquoi je n’ai pas hésité à me procurer le disque compact chez Zeller’s. Comme on le sait tous, les Ook-Piks sont nés de la fusion d’ex-Mégatones et d’ex-Versatiles en 1966. En 1968, l’aventure est déjà terminé et l’année suivante, ils ressuscitent brièvement une autre fois sous le nom des Mégatones. Sur la pochette frontale, le disque est identifié Ook-Piks / Mégatones et j’aurais aimé qu’on identifie qui des deux entités interprètent chacune des pièces. J’ai quand même pu trouver certaines pièces jouées par les Ook-Piks.

Les Ook-Piks – Rabotage

Les Ook-Piks – Bourrée

Quand j’entends la pièce « Bourrée » (adaptation de J.S. Bach), je ne peux m’empêcher de penser à la version de Jethro Tull.

Jethro Tull – Bourée

Je terminerai cette courte intervention avec les Hou-Lops, un des meilleurs groupes que le Québec ait connu, voir leur bio sur Québec Info Musique. Les Hou-Lops ont abondamment puisé dans le répertoire des groupes américains et anglais afin de garnir le leur.

Les Hou-Lops – J’espère qu’il n’est pas trop tard

L’original « Sunshine of Your Love » par Cream, la crème des super-groupes (5e place au Billboard en 1968)

Cream – Sunshine Of Your Love

Deux autres versions de cette chanson.

Pat Travers – Sunshine Of Your Love

Spanky Wilson – Sunshine Of Your Love

La pièce suivante provient des Supremes, « You Keep Me Hangin’ On » (No. 1 en 1966 au Billboard). En 1967, Vanilla Fudge enregistre cette pièce sur leur premier 45 tours sans trop de succès puisqu’elle ne peut faire mieux qu’une 67e position au Billboard. En 1968, il joue cette pièce au Ed Sullivan Show; devant l’engouement du public suite à leur performance, leur compagnie de disque relance le disque sur le marché. La chanson grimpe alors jusqu’à la 6e place du Billboard. Les Hou-Lops ont choisi de faire la version de ces derniers. Je poursuis sur la même lancée, puisque « You Keep Me Hangin’ On » s’est retrouvé pour une deuxième fois en tête du Billboard en 1987 avec la version de Kim Wilde.

Les Hou-Lops – Tu me gardes en suspens

The Supremes – You Keep Me Hangin’ On

Vanilla Fudge - You Keep Me Hangin’ On

Kim Wilde - You Keep Me Hangin’ On

D’autres versions de « You Keep Me Hangin’ On ».

Wilson Pickett - You Keep Me Hangin’ On (92e place au Billboard en 1970)

Lou Christie - You Keep Me Hangin’ On

Pour commentaires, opinions, requêtes, critiques, chialage, demandes spéciales et autres balivernes : eiffel50@videotron.ca

2 commentaires:

sinnerss a dit...

tres bonne chanson des hou lops merci

S.ébastien a dit...

Le CD de AML au Dollarama!?? ahahah

C'était prévisible, mais espérons que ce sera le dernier clou au cercueil de sa carrière de chanteuse. ; p