jeudi 18 décembre 2008

L'effet "F"

Aiguisez vos pelles car il va y avoir des flocons de musique. J’aborde le « F », 6e lettre de l’alphabette marinée pour vous présenter un florilège d’artistes dont le nom commence par cette lettre.

Marco Fabi – Ce soir je pleure

Il s’agit de la reprise du grand succès de Tony Massaretti… Masurpilami… Massérôti… Massarelli.

Tony Massarelli – Ce soir je pleure

Un groupe trouvé je me souviens plus sur quelle compilation.

Les Fantastics – Mon vieux quartier

Pascale Faubert – Folle de t’aimer

Stephe Faulkner – Je suis toujours en amour avec toi

Daniel Ferland – Mon bonheur c’est toi

Un des plus grands auteurs-compositeurs-interprètes québécois, auteur d’un des meilleurs disques tous genres et tous pays confondus : « Jaune » de Jean-Pierre Ferland.

Jean-Pierre Ferland – Sing Sing

Denise Filiatrault n’est pas seulement une grande comédienne, une metteure en scène aguerrie et une réalisatrice reconnue, elle savait chanter itou.

Denise Filiatrault – Rocket rock’n’roll (1957)

Jean-Paul Filion – La parenté

Les « Baby Spice » ne pouvaient demeurer des bébés toute leur vie, elles sont devenues des filles et toujours aussi originales, elles ont choisi comme nouveau nom : Les Filles.

Les Filles – Avoue

Steve Fiset – La chasse aux alligators

Le titre de la chanson suivante m’explique pourquoi je ne connaissais pas ce chanteur.

René Flageole – L’artiste incompris

Marthe Fleurant pouvait être considérée comme une chanteuse quétaine puisque c’était elle-même qui l’affirmait.

Marthe Fleurant – Mes quétaineries

Nathalie Choquette doit être fier de sa fille qui n’a rien à lui envier.

Florence K. – Bru bru marin

Denis Forcier fut un membre des Sultans, à la séparation du groupe il forme le trio « Le Cœur d’une Génération » avant d’entreprendre avec un certain succès une carrière solo en 1972.

Denis Forcier – À jamais

Louise Forestier (ex-Belhumeur) s’illustre dans la chanson depuis plus de 40 ans en plus de faire valoir ses talents de comédienne au cinéma et à la télévision.

Louise Forestier – Prince Arthur

Depuis longtemps je recherche un microsillon de Jean Fortier, ex-membre des Cailloux, mort très jeune en 1971, il avait 24 ans.

Jean-Fortier – La reine-araignée

Pierre Fortier – Pleurant dans la chapelle

Voici une drôle d’association : Normand Fréchette et les Hou-Lops avec une version de « Gimme Little Sign » de Brenton Wood (9e place au Billboard en 1967)

Normand Fréchette & Les Hou-Lops – Fais-moi un signe

Brenton Wood – Gimme Little Sign

Si on entrait chez les fréres.

Les Frères à Cheval – Mon voisin

Les Frères Brosse – Même chose

Les Frères Cheminaud – Les hommes des tavernes

Les Frères Flamingo – Scoubidou

Les Frères Mignault – Quand on aime la vie

Un mélange de frère et de sœur ?? Pour le savoir, cognez à cette porte

Les Froeurs – Cher Michael J. Fox

Les Furys – Reviens Sloopy

On ne peut passer sous silence feu Johnny Farago, notre Elvis provincial, avec une reprise non pas d’une chanson du King, mais d’un des rois du country: « Act Naturally » de Buck Owens qui en fit un numéro 1 au palmarès country du Billboard sans faire le Hot 100 en 1963. L’auteur de cette chanson est un certain Johnny Russell qui l’enregistra également, mais ce sont les Beatles qui m’ont fait découvrir cette chanson sur la trame sonore du film : « Help » et c’est Ringo Starr qui est aux « vocals ».

Johnny Farago – Être naturel

Buck Owens – Act Naturally

Johnny Russell – Act Naturally

The Beatles – Act Naturally

Tant qu’à être dans la sauce « Act Naturally » en voici encore quelques cuillerées.

Buck Owens & Ringo Starr – Act Naturally

Bill Beer - Act Naturally

Dynasol – Todong Pag-Arte (Act Naturally)

Tamra Rosanes - Act Naturally

Brandon Silveira - Act Naturally

Dwight Yoakam - Act Naturally

Bill Black’s Combo – Act Naturally

Hollyridge Strings - Act Naturally

Phil & The Frantics - Act Naturally

Le temps des dindes approche, alors ne faites pas les dingues, cela dit sans dédain même si je suis sans des seins et que ça me met sans dessous dessus et j’en suis décu parce que ça coûte des sous et que certains ne dessaouleront pas, repas après repas, repus et bons pour les rebuts, j’en peux pu… j’en veux pu.

Pour commentaires, opinions, requêtes, critiques, chialage, demandes spéciales et autres balivernes : eiffel50@videotron.ca

3 commentaires:

Canine Sutto a dit...

Merci!
Encore une fois, merci Eiffel de diffuser de belles choses comme les Froeurs. Pour en savoir plus plus sur les Froeurs, on peut aussi cogner à cette porte-ci: http://myspace.com/lesfroeurs

Ravel a dit...

Cher Monsieur Eiffel,
Merci pour tout, tout au long de l'année...
La pièce de Massarelli, à moins que sa voix ait largement mué, n'est pas de lui mais de Yoakoam.
Joyeuses Fêtes!

S.ébastien a dit...

Encore merci Eiffel...

Je prépare actuellement un article sur Jean Fortier et proposerai son indispensable album en plus de TOUS ses 45 tours sur Patrimoine PQ dans les prochains jours. Je me ferai ainsi pardonne rmon absence prolongée... ; p