mardi 13 mai 2008

La Merveilleuse Époque des Groupes Québécois

La conception avait été prévue depuis belle burette, la gestation fut plus longue que prévue et enfin l’accouchement vient d’avoir lieu. Rétro-Laser pond son premier rejeton de « La Merveilleuse Époque des Groupes Québécois ». Contrairement aux Introuvables des Disques Mérite, on ira un à la fois et on ne retrouvera que des groupes « introuvables ». Le volume 1 contient 25 chansons de 21 groupes différents. Par contre, certaines pièces se retrouvent aussi sur la compil « Les Introuvables ». L’avenir du volume 2 dépendra du succès du premier. Le prix est de 17,99$. Ma copie était réservée depuis près d’un an. Si la chose vous intéresse, on commande au (418) 682-9952 ou on se rend chez Rétro-Laser, au 1375, rue Frank-Carrel, porte 28 à Québec (au coin de boul. Charest-ouest et St-Sacrement).

Une chose intéressante à remarquer : sur le 25 chansons on retrouve 14 compositions originales. Pour vous mettre en appétit, voici 3 échantillons, à déguster sans autres artifices, choisies parmi les chansons originales.

La première est d’un groupe dont les membres sont originaires de Pierreville et de Sorel et qui avait comme particularité de compter sur un chanteur âgé de 11 ans seulement.

Les Asteks – On n’est pas bien compris (1967)

Originaire de la ville de Québec, les Ook-Piks furent formés suite à la dissolution des groupes Les Mégatones et les Versatiles.

Les Ook-Piks – Ils ne savent pas (1966)

Les Cobras était un trio de Québec aussi et n’ont produit qu’un seul 45 tours.

Les Cobras – Amour d’un soir (1963, 64??)

La photo de la pochette nous montre les Cavendish de Québec en 1966

Pour commentaires, opinions, requêtes, critiques, chialage, demandes spéciales et autres balivernes : eiffel50@oricom.ca

1 commentaire:

S.ébastien a dit...

Ooohoooo... Ça semble être du beau travail! Merci pour le lien vers la boutique Rétro-Laser, j'y stopperai lorsqu'en vacances...

Merci Eiffel!