samedi 23 janvier 2010

Survol plané


D’abord mise au point et mise à jour. À deux reprises j’ai glissé quelques mots sur le chanteur Paul Davis (pas l’américain, celui du Saguenay) et chaque fois je faisais mention à sa mort au début des années 70. J’ai reçu une correction (pas une volée) d’une personne digne de foi qui m’affirme que Paul Davis était toujours vivant en 1996, ce qui ne garantit pas qu’il le soit aujourd’hui par contre. Si c’est le cas, j’espère me pas avoir provoqué un certain malaise chez ceux qui le croisent encore de temps en temps et qui pourraient avoir lu mes propos erronés.

Il y a près d’un an, j’élaborais assez longuement sur le groupe Les Consuls / Le Pouvoir des Fleurs et je mettais en ligne la seule chanson que j’avais d’eux : « Va t’en chez toi », enregistrée sous le nom de Pouvoir des Fleurs. J’avais trouvé cette chanson sur une compilation. Récemment un autre membre de ce groupe me faisait parvenir la face B de leur unique 45 tours, une composition originale.

Le Pouvoir des Fleurs – Je ne sais pas pourquoi

L’histoire des Consuls / Pouvoir des Fleurs ne s’arrête pas ici. Les 6 membres originaux des Consuls pratiquent ensemble actuellement pour un seul et ultime spectacle-retrouvailles qui aura lieu prochainement. Ils me feront part de la date et du lieu de ce show à lequel j’aimerais bien pouvoir me rendre.

Maintenant, revenons à nos mouflons. Ma buse m’abuse avec ruse pendant que je m’amuse avec ma muse et je ratisse la ratière remplie de rats ratoureux qui me dilate la rate. Dernièrement tel un rapace affamé j’ai survolé le désert aride à la recherche de pitance à me mettre sous le bec, les ailes déployées j’ai foncé sur mes proies pour les capturer dans mes serres acérées et fuir avec mes victimes me cacher dans mon antre, non pas pour les dévorer à m’en péter la panse, mais plutôt pour vous inviter à les partager avec moi.

Frank Alamo, chanteur français de la période yéyé, encore actif aujourd’hui.

Il nous offre deux versions. La première est de Peter & Gordon, « Lady Godiva », une 6e position au Billboard en 1966. La deuxième est une reprise de « Big Time Operator » de Jeff St. John qui ne fut même pas digne de faire une simple apparition dans la Bible de la musique en 1960, mais que Keith Hamphshire, chanteur canadien, réussit à classer à une humble 81e place en 1973.

Frank Alamo – Ma lady d’un soir

Frank Alamo – De la science à la fiction


Peter & Gordon – Lady Godiva

Keith Hampshire – Big Time Operator

Jeff St. John – Big Time Operator

Voici un petit crouton avarié dont j’ignore la provenance.

Danny Aumont – Nostalgia

La suivante est une frêle petite poulette (je suppose) sur laquelle j’ai pu mettre mes griffes.

Claudine Bourgeois – Dans les bras

Un gibier plus intéressant, Pierre Chatel, animateur de l’émission « Surboum » au canal 4 de Québec, il y a bien longtemps. Sa chanson est encore une version, « Blue Velvet » de Bobby Vinton qui la fit grimper à la « pole position » en 1963, mais Bobby l’avait piquée à Tony Bennett qui l’avait propulsée à la 16e position du Billboard en1951. Le groupe The Statues avait tenté sa chance en 1960 avec un piètre numéro 84.

Pierre Chatel – Velours bleu

Bobby Vinton – Blue Velvet

Tony Bennett – Blue Velvet

The Statues – Blue Velvet

Les Hommes en blanc du showbizz québécois ont repris cette chanson à leur tour avec Pierre Therrien au chant à la place du petit gros. Hier soir, je jasais justement des Classels avec un de mes contacts et au cours de cette conversation il m’a appris comment Pierre Therrien était mort. Il donnait un spectacle quelque part et il interprètait la chanson « La vie » de Ginette Reno, quand tout à coup, il serait tombé raide mort.

Les Classels – Velours bleu

Le nom de Gabélus Côté ne vous dit sûrement rien tout comme moi jusqu’à ce que je mette la main sur son 45 tours où il chante accompagné de la famille Côté. Par contre, la chanson qu’il a composé ne vous est probablement pas inconnue.

Gabélus Côté & la famille Côté – La jeunesse d’aujourd’hui

Denise Filiatrault a enregistré cette chanson en 1963, elle fut même sortie sur un super 45 tours en France sous le nom de Denise Filiatrot (??). Malheureusement je n’ai pas de copie de sa version. On peut se contenter un peu avec une autre version trouvée sur un disque où l’interprète n’est même pas identifié.

Artistes Variés – La jeunesse d’aujourd’hui


Tout ce que je peux sur Guy De Longchamps c’est qu’il faisait partie du groupe Les Gamins du Rythme avec Marc Drolet (Le voleur de pervenches) au début des années 60.

Guy De Longchamps – Yumbambe

La seule information que je peux fournir sur Algisa Di Carlo : elle figure au palmarès Disco-O-Logue en mai 1964 où elle se retrouve en 16e position.

Algisa Di Carlo – Missile twist

Qui est ce Yves Doenias? À son léger accent j’avancerais qu’il est français, mais le disque est québécois à 100% puisque qu’il est sous la direction musique de Michel Goodwill, les arrangements sont d’André Thibault et la production sous la férule d’André Di Cesare et H. Solinas.

Yves Doenias – Perdu

Dominic. Derrière ce prénom se cache Donald Rizziero, nom à consonnance italienne, mais québécois pure laine. Sans avoir connu de succès majeur, il a à son crédit une dizaine de 45 tours, dont celui-ci où on retrouve un de ses plus grands succès : « N’avoue jamais » déjà popularisé par le chanteur français, Guy Mardel.

Dominic – N’avoue jamais

Guy Mardel – N’avoue jamais

Même si le nom de Michel Dulac me dit quelque chose je ne vous en dirai rien.

Dulac, Michel – Nous quand on s’embrasse comme ça

Encore un simple prénom : Éloïse. J’ai trouvé deux 45 tours de cette chanteuse sur étiquette Chart On. Une chanson de chacun. La première, « Bye-Bye », plutôt tranquille, la seule information est le compositeur de la pièce : Jan François; la deuxième, « Ne joue pas », beaucoup plus rock, production Normand Bouchard, arrangements de H. Marks, supervision Bernard Charron, compositeurs R. Swerdlow et François Vaillant. On sait d’où ça vient ici.

Éloïse – Je suis pour

Éloïse – Bye-bye

Certains d’entre vous se souviennent probablement de la chanteuse Fabiola. D’originie marocaine, elle a immigré au Canada au début des années 50. Elle affichait des formes généreuses et affriolantes, mais n’était pas dénu(d)ée de talent. Elle fit partie des revues de Guilda et se produisit parfois au Théatre des Variétés de Gilles Latulippe. Elle tint même l’affiche de l’Hôtel Tropicana de Las Vegas en 1969. Céline Dion peut aller se déshabiller. Fabiola est décédée en 2008 d’un cancer.

Fabiola – Aimez-vous les pommes?


Les Faux Frères est le groupe suisse ayant eu la plus longue carrière. Pour en savoir plus sur eux, cliquez ici.


Les Faux Frères – 15 ans

Gérard Thibodeau n’était pas le meilleur nom pour se faire un nom dans le monde de la chanson, alors pourquoi ne pas le changer en celui de Guy Ferrel pour ne pas obtenir plus de succès? Comme bien d’autres son espérance de parvenir à la gloire passait par la version d’un succès américain. Il opta pour « 1-2-3 » de Len Barry, un numéro 2 au Billboard en 1965.


Guy Ferrel – 1-2-3

Len Barry – 1-2-3

Émile Genest, grand comédien québécois disparut en 2001, connu pour son rôle de Napoléon Plouffe dans un des plus populaires téléromans de télé québécoise, la Famille Plouffe et un des rares comédiens québécois à avoir pu jouer à Hollywood. Il nous récite un poème d’amour sur fond musical… banal et fatal comme un fanal dans le fond du canal.

Émile Genest – Avec le temps tu oublieras

Faudrait peut-être que j’en garde pour une autre fois???


Pour commentaires, opinions, requêtes, critiques, chialage, demandes spéciales et autres balivernes : eiffel50@videotron.ca


4 commentaires:

Michel a dit...

Merci pour cette autre chanson du Pouvoir des Fleurs. Il y avait rarement mieux qu'une face B d'un 45 tours pour donner une bonne idée d'un artiste.

オテモヤン a dit...

オナニー
逆援助
SEX
フェラチオ
ソープ
逆援助
出張ホスト
手コキ
おっぱい
フェラチオ
中出し
セックス
デリヘル
包茎
逆援
性欲

S.ébastien a dit...

Bonjour Eiffel,

Éloïse (Chart On) était un pseudonyme utilisé par la chanteuse Lori Zimmerman qui publia aussi qqs-unes de ses pièces francophones sur son album éponyme sur Crescent Street la même année. Elle se joindrait plus tard à Toulouse et qqs productions de Tony Roman (back vocals).

La face B du pouvoir des Fleurs! Woohoo! Merci!

S.ébastien a dit...

Un comeback des Consuls/Pouvoir des Fleurs??!!!! Je rêve???