lundi 26 juillet 2010

Rire en canicule


Non, non, ne consultez pas la chronique nécrologique du Journal de Québec, je suis toujours
vivant. Je pête le feu, pis d’autres choses… Tout en écrivant j’ai l’oreille tendue vers ma vieille télé et j’écoute Pierre Légaré parler de son cancer de la vessie. Il raconte que dans la quarantaine il disait qu’il mourait à 58 ans et à 57 ans il apprend qu’il souffre du cancer de la vessie. Il est toujours vivant aujourd’hui. Ce que je retiens de ces paroles : il vaut vivre pleinement le moment présent et c’est justement ce que ma femme me disait dimanche matin pendant que nous déjeunions au restaurant.

Même si nous sommes en plein été, dites-vous que je suis en période d’hibernation. Je suis engourdi du cerveau croate. Je souffre du syndrome de la page blanche… plutôt de l’écran blanc, mettons… Moins on écrit, moins on a envie d’écrire. J’ai de la musique à la tonne… en m’en plus savoir quoi faire. Je travaille présentement sur un fichier de plusieurs milliers de chansons et je me demande si j’en verrai le boutte un jour.

À l’écoute, plusieurs 45 tours pour lesquels je ne suis pas attardé, paresse oblige, à fouiller pour vous fournir des informations sur ces grands tartistes, exception faites pour la dernière.

C’est pas tout ça, nous avons du pain sur la planche et c’est le cas de le dire, car nous nous préparons à refaire le plancher de la maison cette semaine. À nos marteaux!

Jacques Amar – Adieu la vie, adieu soleil

Nathalie Baron – C’est fini, va t’en

Guylaine Cazeau – Viens (ce soir on va danser)

De Cloxx – Lucie, Lucie

Johanne Desforges – Déjà vu

André Fontaine – Notre Père

Philippe Farley – Je t’attendrai longtemps

Francine Graham – Prends la route

Roger Gravel – On a tous besoin

Les Infidèles – Mon héroïne

Marc Javelin – Danse immobile

Karine – C’est lui que j’aime (Santa Lucia)

Mariette Lévesque – Je, tu, ils

Tiffanie – Ballon rouge, ballon bleu

J.-L. Thomas – Fonce Ti-Phonse

Mary Roos – Amour toujours

Viviane Vachon, sœur de Paul et Maurice « Mad Dog » Vachon, elle fut reconnue comme une des meilleures lutteuses professionnelles. Viviane comme son frère Maurice fut victime d’un chauffeur ivre qui emboutit sa voiture en 1991. Moins chanceuse que Maurice qui lui ne perdit qu’une jambe dans son accident d’auto, Viviane, elle, y perdit la vie ainsi que sa jeune fille de 9 ans. Elle avait seulement 40 ans. Elle avait tenté sa chance comme chanteuse en 1972 en enregistrant deux 45 tours.

Viviane Vachon – Il est trop tard

Pour commentaires, opinions, requêtes, critiques, chialage, demandes spéciales et autres balivernes : eiffel50@videotron.ca



1 commentaire:

Anonyme a dit...

jkgdsakhdg penis enlargement pills, TChPCOG, [url=http://www.male-sexual.com/]Penis Enlargement[/url] falsfhlashlf