mercredi 6 août 2008

Je ne cueille plus de framboises

Je me rappelle le bon temps où je cueillais les framboises dans la talle à Gaétan avec lesquelles ma mère s’empressait de préparer ses fameuses tartes. Cela fait bien des années il faut dire. Maintenant je me contente de la tarte aux framboises du Jardin Mobile qui n’est quand même pas mauvaise: nature, avec un bon verre de lait ou une boule de crème à glace, réchauffée au micro-ondes ou à la température de la pièce. Aujourd’hui, mes cueillettes se concentrent surtout sur les galettes en vinyle que je ramasse au Village des Valeurs et autres bazars.

Tout le monde à table pour quelques pointes de tartes aux 45 tours (pour les petits appétits) et aux 33 tours (pour les gros appetits). Ne vous inquiétez pas, il devrait en avoir pour toute le monde. À vos tartes, écoutez!

Monique Gaube – Avec amour

L’originale de Lulu fut No 1 au Billboard en 1969

Lulu – To Sir With Love

Noël Deschamps – Je n’ai à t’offrir que mon amour

Deschamps reprenait ici « Don’t Let Me Be Misunderstood » dont voici quelques versions.

The Animlas - Don’t Le Me Be Misunderstood (no 15 au Billboard en 1965)

Mike Batt - Don’t Le Me Be Misunderstood

Nina Simone – Don’t Let Me Be Misunderstood

J’ignore si Yanick a obtenu autant de succès qu’Elton John avec cette chanson.

Yanick – Danielle

Elton John – Daniel (Un numéro 2 au Billboard en 1973)

Jocelyne Pascal – Un homme à la peau noire

Je croyais que la carrière musicale d’Yves Sauvé se résumait à un 45 tours. Yves Sauvé m’avait donné de ses nouvelles après la parution du message où j’avais présenté sa chanson : « Mon ami rest là ».

Yves Sauvé – (1972) Le retour à l’école

Yves Sauvé – Comme j’étais fou (1972)

Yves Sauvé a puisé cette dernière chanson dans le répertoire de Ricky Nelson.

Ricky Nelson – Poor Little Fool (No 1 du Billboard en 1958)

Voici une pâle version de « Black Is Black » de Los Bravos, reprise aussi avec bonheur et honneur par Johnny Halliday.

Raymond Perrier – Noir c’est noir

Los Bravos – Black Is Black

Johnny Halliday – Noir c’est noir

Deux coups de pinceau des Aquarels.

Les Aquarels – Si tu voulais de moi

Badfinger – No Matter What (No 8 au Billboard en 1970)

Les Aquarels – Tu dois cesser tous tes caprices

Santana – Evil Ways (No 9 au Billboard en 1970)

Si Adamo était mort, il se retournerait dans sa tombe en attendant cette version de sa chanson : « Une mèche de cheveux ».

Victor Bérubé – Une mèche de cheveux

Adamo – Une mèche de cheveux

Claude Sorel – Rien qu’une nuit avec toi

Steve Fiset – Chewy, Chewy

Steve Fiset reprenait ici la chanson d’Ohio Express, hymne de la musique « bubble gum » :

Ohio Express – Chewy, Chewy

Sylvie Taylor – Jamais je ne vivrai sans toi

Dusty Springfield – You Don’t Have To Say You Love Me

Midnight Voices - You Don’t Have To Say You Love Me

Elvis Presley - You Don’t Have To Say You Love Me

Les Fantômes – Fort Chabrol (1962)

Dominic – Gisèle

Jean-Marc Bertrand – Tu mens

Normand Gélinas – Encore un autre soir

Sam Cooke atteignit la 10e position du Billboard avec l’originale de cette dernière en 1963.

Sam Cooke – Another Saturday Night

Cat Stevens fit mieux en 1974 avec sa version en montant jusqu’à la 6e place.

Cat Stevens – Another Saturday Night

Gene Vincent y est allé de sa version lui aussi.

Gene Vincent – Another Saturday Night

Pierre Perpall & Bagowa – Ça dépend de qui

Pour bien faire descendre tout ce que vous venez de bouffer, Ginette Sage vous invite à danser le kangourou et si vous ne savez pas comment, rendez-vous ici pour l’apprendre.

Ginette Sage – Le kangourou

Pour commentaires, opinions, requêtes, critiques, chialage, demandes spéciales et autres balivernes : eiffel50@videotron.ca

1 commentaire:

Rockin'rollin' a dit...

great choices. "You Don’t Have To Say You Love Me"
is an original italian song by Pino Donaggio "Io che non vivo senza te"...