vendredi 14 janvier 2011

Bonne Année!

AVIS IMPORTANT: L'année commence plutôt mal pour mon blog. J'ai été forcé par "Blogger", par l"International Federation of Phonographic Industry (IFPI) et le "DMCA" d'effacer le lien du groupe Les Troubadours et leur chanson "La chaîne". J'ai reçu également un avis de MediaFire m'avertissant que plusieurs de mes liens étaient en contravention avec les droits d'auteurs et qu'ils les avaient "flushés". Mais chose bizarre et incompréhensible, aucun de ces liens ne correspond à mes chansons excepté celle des Troubadours. Ça commence à devenir sérieux...

L’année 2011 commence plutôt mal pour moi… Amygdalite qui persiste depuis 5 jours et les deux jours d’antibiotiques n’ont absolument rien donné, le tout accompagné d’une sinusite aigüe. Trois nuits sans pratiquement dormir. Je tape ces mots cramponné à mon clavier tel un alpiniste escaladant un pic pieds nus tellement l’effort d’avaler est PÉNIBLE. Cerise sur le sundae, je suis devenu un réchauffement de la planète, je fais dans le moment 99F de fièvre. Sûrement encore une belle nuit peuplée de rêves bucoliques et enchanteurs.

Les Fêtes 2010 sont choses du passé que je résumerai ainsi : Réveillon du 24 : ma femme, ma fille, un ami et moi. Le 25, souper chez un des mes frères à La Malbaie : beaucoup de monde (un vingtane), beaucoup de bouffe, beaucoup de liquide et beaucoup de musique. Il y avait au moins 5 personnes qui grattaient la guitare dans le lot et ils ont fait le palmarès des années 60 et 70. Le 27, petit souper tranquille chez St-Hubert ma femme et moi pour nos 35 ans de mariage. Le 29, arrivée de la belle-sœur et son mari cardiologue français directly from Amiens, France. Le 31, arrivée de la petite famille de mon fils avec ses deux mômes (pour les français) sans sa compagne de vie depuis 8 ans. Le 2 janvier, mon fils retourne chez lui en nous laissant les deux p’tits pour 2 jours de plus. On n’a pas eu le temps de s’ennuyer et on a eu le temps de se fatiguer.

Donc, pas eu grand temps à consacrer à la musique. Aucun ripage complété depuis un mois. Vous supposez sans doute que c’est pas la grande forme… C’est même pas une petite.

Mais the life goes on. Serait-ce la fièvre qui me fait neuf ou dix vaguer? Si l’année commence couçi-couça pour moi, il n’y a pas de raison que vous en souffriez. D’abord, grâce à un coup de main de mon correspondant grenoblois, deux pièces de Danny Boy, chanteur français des années 60, de son vrai nom Claude Piron. Il enregistra plusieurs disques sous son vrai patronyme avant de devenir Danny Boy. Son groupe s’appelait les Pénitents et ceux-ci jouaient masqués pour ne pas être reconnus car ils étaient les fils de diplomates malgaches venus en France pour poursuivre leurs études. Danny Boy poursuit sa carrière encore dans les années 2000. On peut même le voir en action dans ce vidéo.

Danny Boy & les Pénitents – C’est tout comme

Danny Boy & les Pénitents – Danny Boy

Claude Piron – D’où viens-tu Billie Boy?

Pas d’infos à vous fournir pour les Babs’ Boys (on fait dans le « boy » dans ce message). La pièce a été enregistrée en 1958.

Les Babs’ Boys – Ce vieux Jack

Il est fait mention de Jean-Pierre & Les Rebelles sur le site « Rétro-Jeunesse 60 » où on peut connaître le nom des membres du groupe ainsi que l’énumération de leur 45 tours.

Jean-Pierre & les Rebelles – J’aime, j’aime, j’aime

Les Gam’s, groupe féminin français composé de 4 filles qui fit carrière de 1962 et 1964.

Les Gam’s – Impatiente (D’être seule pour pleurer)

Jésus Ramirez avait la réputation d’être un excellent guitariste flamenco, mais il est reconnu surtout pour avoir composé et chanté d’excellentes chansons rocks.

Jésus Ramirez – C’est le rock’n’roll

En entendant la chanson « La chaîne » des Troubadours, j’ai immédiatement tiqué sur cet air qui ne m’était pas inconnu et tout à coup un nom m’est venu à l’esprit : Albert Hammond. En consultant ma base de données j’ai pu rapidement redécouvrir sa chanson « I’m A Train » (31e place au Billboard en 1974) qui est sur un des 2 vinyles que j’ai d’Albert Hammond. Hammond, anglais d’origine, a surtout fait carrière aux U.S.A. Mais avant de connaître un certain succès en solo au pays de l’oncle Sam, il fit partie de deux groupes : les Diamond Boys et Family Dogg.

Les Troubadours – La chaîne

Albert Hammond – I’m A Train

The Diamond Boys – Hey, Little Girl

Family Dogg – A Way Of Life

Je vous invite à mettre les pieds sur la piste de danse pour quelques pièces disco servie d’abord avec une « Sauce du Diable ».

Devil Sauce – Le chat

Dans la même veine (ça pas d’bon sang), puisqu’après le diable (celui a qui nous devons tous nos malheurs), voici la fille de celle qui a trahi le genre humain en succombant au charme du serpent qui la fit tomber dans les pommes en lui chantant la pomme. Elle nous fait à son tour le coup du charme en nous invitant dans son lit.

Fille d’Ève – Viens t’en dans mon lit

Ève aurait dû suivre le conseil de Jonathan.

Jonathan – Attention

Le choc ne devrait pas être trop violent avec la suivante.

Choc – La machine de l’homme

Sur étiquette Rock Bec, un peu de rock (mais pas trop) avec Diane Diabo, P. (pour Pierre sans doute) Bazinet est la production, et règle générale « Baz » avait le talent de découvrir des talents, mais pas toujours avec les résultats escomptés (à rabais je suppose).

Diane Diabo – Tu parles

Un groupe vocal québécois de Louiseville, les Bihankis, de quatuor deviendront rapidement trio. Entre 1964 et 1966, ils mettront sur le marché huit 45 tours et un microsillon de chansons de Noël avant de disparaître dans la brume. J’ai pu mettre la main sur leur premier 45 tours et il est d’une qualité vraiment médiocre, à un point tel qu’il était impossible de riper la face « B ». J’ai pu sauver la face avec la face « A ».

Les Bihankis – Isabelle

Deux pièces par deux groupes méconnus, malgré que la chanson de Karawin n’était familière. Il nous vante Québec, tandis que Lavender Hill Mob qui malgré son nom anglais nous transporte à Chibougamau.

Karawin – Québec t’es mon amour

Lavender Hill Mob – Le boogie woogie de Chibougamau

Un peu d’humour (pas très drôle) avec l’animateur Paul Houde sur étiquette Gamma enregistré en 1982.

Paul Houde – Les gens qui défont l’évènement

Deux dernières chansons à faire jouer dans le juke-box.

Raquel – Devant le juke-box

Janie Jurka & Gilles Dominique - Devant le juke-box

J’ai payé trente sous la version de Jurka et Dominique trouvée au marché aux puces Jean-Talon et elle se vend 15 euros sur le site « CdandLP.

Pour commentaires, opinions, requêtes, critiques, chialage, demandes spéciales et autres balivernes : eiffel50@videotron.ca

3 commentaires:

Anonyme a dit...

La majorité de tes publications sur ton blogue ne furent jamais rééditées depuis plus de trente ans. Longue vie à ton blogue et soigne bien ton amygdalite, je ne veux pas te perdre. Bonne chance!

Raymond

Mario B a dit...

Blogger, c'est la place idéale pour attirer ces emmerdeurs, qui le sont davantage parce qu'ils ne disent jamais ce qu'est un droit d'auteur. J'en touche, moi, des droits d'auteur et j'assure la Terre entière qu'aussitôt mon produit vendu, je touche un droit d'auteur. C'est la même chose pour la musique! Il faut quitter blogger pour d'autres terres. Wordpress, par exemple,

L'Homme Scalp a dit...

Je ne sais pas ce qu'ils te veulent... devrais-tu promettre de les retirer toi-même en cas de plainte? En tout cas, ça prouve que tu es populaire.