mercredi 15 septembre 2010

Tête de trucs et autres turcs

Moins on écrit, moins on a envie d’écrire. Moins on travaille, moins on a envie de travailler. Ce n’est pas tout à fait vrai, puisque qu’on vient de refaire presque tous les planchers de la maison et repeindre quelques murs pour que tout le tout « fitte ».

Moins on cherche de la musique, moins on a envie d’en chercher. C’est vrai je viens quand même de riper une centaine de 45 tours, parmi lesquels on retrouve plusieurs chanteurs (teuses) français (çaises)… et un chanteur turc, Baris Manço (d’où le truc) qui a fait une incursion dans la chanson française dans les années 60 avant de devenir une super vedette dans son pays d’origine où il était allé faire son service militaire vers la fin de la décennie. De la chanson yéyé, il fera la transition vers une musique plus progressive. Tapez son nom dans YouTube, nous y trouverez une panoplie de vidéos.

Boris Manço – Une fille

Boris Manço – Baby sitter

Boris Manço – Hal Hal

Antoine s’est fait connaître grâce à ses élucubrations. Il y a même une certaine Antoinette (une québécoise?) qui en fait une version. Au verso du 45 tours d’Antoinette se trouve une chanson de Serge Belair (l’annonceur et animateur?) qui reprend lui aussi un succès d’un chanteur français, Hervé Vieillard, pardon Vilard : Mourir ou vivre (là elle la question.

Antoinette – Les élucubrations d’Antoine

Serge Belair – Mourir ou vivre

Qui est ce mystérieux Astudillo avec son accent latino?

Astudillo – C’est pour toi

Pas d’information non plus sur le chanteur Jacques Blanchard, mais on trouve sa discographie

ici.

Jacques Blanchard – Le don juan des cœurs du samedi soir

Jay Boivin a fait partir des Sinners en 1965 et 66 et c’est grâce Charles Linton (je viens tout juste de trouver un microsillon de Charles, je vous en reparlerai un jour prochain) que j’ai appris ce qu’était devenu Jay grâce à une entrevue que Charles Linton accordait sur Canoe Divertissement en 2008 : « Jay Boivin, le beau blond, est déménagé en Californie il y a longtemps. Il est devenu un artiste graphique et il fait toujours de la musique là-bas ».

Jay Boivin – Chanson d’été

Pierre Charby, un chanteur français comme il y en a plu durant les années 70, nous chante justement la pluie.

Pierre Charby – Il pleut, il pleut

Les Coquettes, un groupe féminin québécois formé des 4 sœurs Malette, nous font une version de la chanson traditionnelle américaine « Old McDonald ».

Les Coquettes – La ferme de mon oncle

Mary Cristy, chanteuse française malgré son nom à consonnance anglaise, représenta Monaco au concours de la chanson Eurovision en 1976 avec la chanson suivante.

Mary Cristy – Toi, la musique et moi

Visitons un peu Québec et Charlevoix avec Deraspe et André Bergeron.

Deraspe – Québec

André Bergeron – Charlevoix

En 1969, un certain Pierre Déry nous chantait ses déboires au volant de son auto.

Pierre Déry – J’ai tué

Un disque sorti durant une campagne électorale qui fait la promotion du Ralliement Créditistes du Québec alors que Camille Samson en était le chef, une composition de Jeffrey Hubert à qui on doit « Le fouett’ à Caouette », référence à Réal Caouette qui fut le chef du parti du Crédit Social au fédéral.

Élizabeth – À Québec, on y va

Sur étiquette TBI, Joe Galoche reprend « Walk, Don’t Run » à sa façon et sur le face B il chante en français une chanson intitulée « Francine ». Ce disque est à vendre sur le site « CD BBQ » au prix de 32,95$. Je l’ai payé trente sous au marché aux puces. What a deal!

Joe Galoche – Walk, Don’t Run

Joe Galoche – Francine

Après les Beatles, les Hollies étaient un de mes groupes anglais préférés. Ici c’est Daniel Giraud qui nous fait sa version de « Bus Stop ».

Daniel Giraud – Ce premier jour

The Hollies – Bus Stop (No 5 au Billboard en 1966)

Voici ce que le site « Que Sont-Ils Devenus » mentionne au sujet de Yves Heuzé. Yves a chanté dans les années 1970 des titres comme "Le soleil, ça vient d'Italie" ou encore "Prends ta valise, ta guitare et ton chien" et sans oublier "Comme un soldat". Il a également joué le rôle d'un pilote automobile dans le feuilleton "Les pilotes de courses" dont il interprétait le générique. Il s'est marié en 1969 avec la présentatrice Soizic Corne. Après avoir quitté le monde du show-business, Yves Heuzé aurait dirigé avec son épouse des magasins de bricolage. Yves nous aurait quittés en 1999 et reposerait dans le cimetière de Bidart (64).

Yves Heuzé – Prends ta valise, ta guitare et ton chien

Un groupe de surf français que j’ai n’ai pas réussi à localiser.

GPS – Panique sur la plage!

Obéissons à Patricia Johnson et suivons-là…

Patricia Johnson – Suis-moi

C’est sur le site de Julien Clerc que j’ai trouvé les informations suivantes : « Bernard Lauze est quelqu’un de complètement accidentel. Il a envoyé des textes par la poste à Bertrand de Labbey. Bertrand de Labbey a trouvé que ces textes étaient bien. Il les a passés à Julien qui a fait des chansons dessus. Ce sera donc un personnage un peu météorique dans l’univers de Julien. On ne sait pas grand chose de cet auteur, sinon, qu’il avait composé des chansons bien avant les textes écrits pour Julien, à savoir : " Je vous écris du fond de ma ville", "Blasphème" et "Cabane micro".

Il aurait donné d’autres chansons à d’autres artistes avant de graver lui-même quelques disques.

Bernard Lauze – Les saints

Sur Disques Trans-World, un duo québécois, Jacques & Richard. Deux frères d’après moi, car ces deux pièces originales ont été composées par Jacques et Richard Whalen. Sur Disc-O-Logue, je retrouve la mention d’un autre 45 tours du duo enregistré en 1972 et en consultant ma banque de données, j’avais une de ces chansons.

Jacques & Richard – Hey, hey, hey

Jacques & Richard – Je n’ai pas de lendemains

La famille Lévesque était déjà bien représentée dans le monde de la chanson québécoise avec Raymond et avec moins de succès, la sœur de Raymond, Mariette. Maintenant nous pouvons ajouter Jean (un cousin, un neveu, un mononque?)

Jean Lévesque – Comme un brave homme

L’imitateur Pierre Verville fut d’abord reconnu pour ces talents d’humoriste et d’imitateur. On peut ajouter maintenant ces talents de comédien et de chanteur.

Pierre Verville – Gello reggae

Pour commentaires, opinions, requêtes, critiques, chialage, demandes spéciales et autres balivernes : eiffel50@videotron.ca

10 commentaires:

Mario B a dit...

Parmi les introuvables et machins très rares, as-tu Halloween in Hollywood, de Robert Charlebois (1972) ?

Anonyme a dit...

Encore bravo pour ton blog !

"GPS – Panique sur la plage"

GPS était une tentative de Ramones à la française avec notamment Thierry Hazard (Le Jerk ; Poupée psychédélique etc.) et un futur membre de la Mano Negra.

Eiffel a dit...

Merci pour les infos sur "GPS"

Eiffel a dit...

Salut Mario,

Cette chanson ne se retrouve malheureusement pas dans ma collection de Charlebois. J'ai un ami qui n'a pas internet et qui demeure dans un rang à Mont-Carmel qui a tout de Robert Charlebois. Je lui file un coup de fil prochainement et je lui ferai la demande. Patience!

Mario B a dit...

Il y a des trucs étranges qui arrivent parfois avec la musique. J'ai entendu la chanson de Charlebois une fois dans ma vie et je me souviens des circonstances : j'étais dans la baignoire et j'écoutais À toi, Jean-Maurice. Je croyais que ça ferait partie du prochain album. Cherché et jamais trouvé! Quelqu'un m'avait informé que ça avait été enregistré en même temps que le 33 avec Conception & Fu Man Chu. Il y a toutes sortes de trucs de commandes et de machins bizarres chez Charlebois. J'ai déjà eu un 45 tours enregistré pour un commercial sur la consommation et c'était un délire psy complètement fou.

Eiffel a dit...

Mario, j'ai contacté mon ami qui m'a avoué avoir cédé sa collection à quelqu'un d'autre... en l'occurrence son fils. Il est presque certain que la chanson s'y trouve. Elle ne figure sur aucun long-jeu de Robert Charlebois. Elle serait sortie en 45 tours seulement. Très sérieusement, il m'a demandé 1 000$ pour ce disque à deux reprises. Quand je lui ai dit que j'avais le dernier Santana, il a accepté de me faire une copie en échange. Je te donne des nouvelles.

Manoucheka a dit...

Voici ce que j'ai trouvé à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec

ce que j'ai trouvé

Documents 1 à 3 (sur 3)
1. Le Don Juan des coeurs du samedi soir [enregistrement sonore] ; C'est toujours toi / aut., comp., Jacques Blanchard ; [interprété par] Jacques Blanchard. - 1974
2. La météorologie [enregistrement sonore] ; J'aime le vert un peu bleu / J. Blanchard ; [interprété par] Jacques Blanchard. - 1969
3. Mon écolière est fatiguée [enregistrement sonore] ; J'ai l'âme sauvage / Maxime Piolot, Jacques Blanchard ; [interprété par] Jacques Blanchard. - 1975



--------------------------------------------------------------------------------


http://catalogue.bnquebec.ca:4400/cgi-bin/bestn?id=_Zjow%2F%E2%7Dt-JQNFwwdX&act=8&auto=1&nov=1&t0=J%27%5Baime%5D+le+sudoku+%2F&i0=0&s0=6&v0=0&v1=0&v2=0&v3=0&v4=0&sy=0&ey=0&scr=1&act=42&rec=1252103325&line=6


Merci beaucoup pour votre blogue

☼☼☼

S.ébastien a dit...

À propos de Jean Lévesque.. Il était la moitié du duo Jean & Steve. Je lui ai parlé récemment en vue d'un article, et le rencontrerai bientôt. Son seul 45 tours en solo fut publié sur Chart On, avant que Lévesque ne change de cap et devienne un figurant dans pas moins de 400 films (dont Y'a plus d etrou à Percé)!


Sébastien
Patrimoine PQ

Harry Lomax a dit...

Jacques Blanchard! C'est mon grand oncle!

Anonyme a dit...

The downside of this browser is that, it won't match the iPad screen. It is like magic,
producing your display definitely appears clearer and far much
better. Gadgets operating iOS 5 will have an option to Lock the device.


Feel free to surf to my website ... independent.academia.edu